La posture de la demi-lune arrière : bien pratiquer Hasta Uttanasana

6 Jan 2020 | 0 commentaires

La posture de la demi-lune arrière, en sanskrit, Hasta Uttanasana, dite aussi posture des bras vers le ciel, insuffle une montée d’énergie en élançant le corps vers l’avant. C’est une posture d’équilibre physique qui permet d’atteindre en même temps l’équilibre psychique. Car au yoga, on ne travaille jamais le corps sans inspirer l’esprit, et vice-versa. Symbolisant la lune et ses phases croissantes et décroissantes, cette asana évoque les changements, les cycles et la transformation. La demi-lune arrière peut donc se pratiquer à tout moment pour aider à accepter les mouvements de la vie et retrouver la stabilité. Voyez tout de suite comment pratiquer au mieux cette posture de base de yoga, sans vous faire mal et en tenant compte de vos capacités.

Les bienfaits de la demi-lune arrière

  • masse les organes digestifs ;
  • soulage les tensions du haut du dos ;
  • booste le métabolisme en agissant sur la glande thyroïde ;
  • détends et regonfle les disques intervertébraux ;
  • améliore la posture et l’équilibre en renforçant les muscles profonds ;
  • accroît la maîtrise neuro-musculaire ;
  • travaille les muscles intercostaux, amplifie la capacité et le nettoyage respiratoire
  • masse les organes abdominaux, améliorant ainsi les troubles gastriques ;
  • augmente le métabolisme gr ce à la stimulation de la glande thyroïde ;
  • développe la coordination et le sens de l’équilibre
  • permet de prendre du recul ;
  • apaise le mental, dynamise et euphorise ;
  • aiguise la concentration.

Pas à pas de Hasta Uttanasana

En préparation, vous partez de la posture de la montagne, point de départ de beaucoup de postures :

  • debout, vos pieds parallèles sont bien ancrés au sol ;
  • grandissez-vous vertèbre après vertèbre ;
  • jambes tendues, sentez leur puissance. Déverrouillez les genoux ;
  • rel chez les muscles du cou, du dos et des épaules ;
  • respirez paisiblement ;
  • joignez les mains sur la poitrine.

 Vous êtes prêt pour la demi-lune :

  • tenez-vous pieds joints, talons et les orteils collés, bien à plat au sol ;
  • levez les bras vers le ciel en inspirant. Au choix, levez-les latéralement ou en arc de cercle devant vous ;
  • penchez-vous vers l’arrière tout en poussant le bassin vers l’avant sans cambrer ;
  • orientez vos épaules vers l’arrière et vers le bas, bien éloignées des oreilles, dos long ;
  • la nuque étirée est dans le prolongement du dos ;
  • vos pieds poussent le sol et vos jambes se grandissent, fermes et dynamiques ;
  • tendez le thorax vers l’avant et vers le haut, baissez le coccyx pour éviter d’engager la zone lombaire, qui reste rel chée ;
  • contractez les muscles du périnée et du bas-ventre ;
  • tirez vos bras un peu vers l’arrière et regardez le bout de vos doigts ;
  • vos paumes de mains se font face. Vous avez trois autres possibilités : joindre vos paumes ou bien entrecroiser vos doigts, index tendus se touchant ou encore croiser les doigts et tourner les paumes vers le ciel ;
  • maintenez la posture, respiration fluide, visage lisse et serein ;
  • observez l’équilibre subtil de votre corps qui repose sur les talons à l’arrière, pendant que le bassin et les genoux font contre-poids à l’avant ;
  • à l’inspiration, vos cotes s’ouvrent sur les côtés et à l’arrière, l’énergie monte ;
  • à l’expiration, vos épaulesse détendent, l’énergie descend ;
  • vos organes sont maintenus par vos abdominaux bien étirés, en sécurité. Une chaleur naît au centre de votre corps ;
  • restez dans la posture quelques secondes ou quelques minutes. Vous occupez avec majesté votre ciel nocturne. Le mantra correspondant à cette posture dit : « Om ravaye namaha: salut à celui qui brille ».

Quand vous voulez, quittez la posture doucement en baissant les bras vers l’avant tandis que le dos accompagne le mouvement. Relâchez-vous et observez la chaleur qui diffuse tout votre corps.

Détendez-vous au sol, couché ou assis sur un zafu ou une brique.

Conseils et précautions

Pour cette asana, comme pour tous les asanas, il n’y a pas d’objectif ou de limite à dépasser. Il y a juste à être dans la posture et à ressentir. C’est pourquoi vous saurez immédiatement jusqu’où vous pouvez aller. Si vous avez une douleur (l’étirement n’est pas une douleur.) faites un repli stratégique dans l’amplitude du mouvement.
Adaptez la posture à vos capacités. Si vous avez des problèmes d’épaules, vous pouvez faire cette asana les bras le long du corps. Si votre nuque est douloureuse, gardez-la droite avec le regard droit devant vous, ou baissé. Si vous ne vous sentez pas très stable, écartez les pieds à la largeur du bassin, ou plus s’il le faut.

La demi-lune est la deuxième posture de la salutation au soleil. Dans cet enchaînement, elle suit la posture de la montagne. C’est une posture d’ouverture, comme un élan avant de plonger vers la posture suivante, celle de la cigogne.

A lire aussi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This