9 clés pour mieux comprendre le yoga

23 Mar 2020 | 0 commentaires

Dès les premières minutes d’une séance, le yoga détend le corps et l’esprit. Une pratique régulière agit en profondeur sur la santé générale, l’équilibre psychologique et la vie spirituelle. Ouverte à tous car respectueuse de la condition physique de chacun, cette discipline venue d’Inde n’en est pas moins complexe et parfois déroutante pour nous occidentaux. Mieux la connaître, c’est mieux la pratiquer. Voici 9 clés pour comprendre les subtilités du yoga.

1. L’esprit millénaire du yoga

  • Le mot Yoga est issu d’une ancienne langue du sous-continent indien, le sanskrit, que l’on retrouve dans les noms des postures. Yoga signifie « unir, relier ». C’est le but ultime pour un adepte du yoga : unifier tous les plans physique, mental, énergétique, émotionnel et spirituel de son être et aussi se relier à l’univers ;
  • Le yoga a 5 000 ans. C’est un trésor d’expériences, incroyablement vivace, plus que jamais indispensable ;
  • Le livre de référence du yoga est le Yoga Sutra de Patanjali écrit il y a plus de 1 500 ans. Il compile 195 préceptes, théorie en quelque sorte du yoga ;
  • Il existe différents styles de yoga, plus ou moins physiques ou spirituels, comme Anusara, Kripalu. Kundalini, Ashtanga, Bikhram ou Nidrâ pour ne citer que quelques-uns, ainsi que Hatha, le yoga le plus connu et le plus pratiqué en occident.

2. Des conseils de base pour la pratique

  • Chacun ses propres capacités, faites au mieux, il n’y a pas de niveau au yoga ;
  • Pratiquez à jeun, ou mangez au moins 2 h avant la séance ;
  • Exécutez-vous en silence, loin de toute distraction ;
  • Pratiquez à votre rythme et sentez ce qui est bon ou moins bon pour vous ;
  • Etre attentif à vous sur le tapis, c’est aussi apprendre à vous écouter dans la vie quotidienne ;
  • Essayez d’être conscient et de vivre pleinement le moment présent.

3. Les asanas : les postures de yoga

  • l’asana, traduit par la « posture rituelle » nommait le siège du yogi, exemple de stabilité et de confort. Asana évoque aujourd’hui la posture exercée en combinant abandon et maîtrise, donc confort et stabilité.
  • chaque asana comporte des variantes de difficultés croissantes, ce qui permet de l’adapter ;
  • une posture de yoga s’effectue dans un mouvement lent régulier et fluide ou dans l’immobilité la plus totale ;
  • il existe plus de 1 000 asanas statiques ou dynamiques, de flexion, d’étirement, et de torsion ;
  • l’attention se focalise sur le positionnement et l’alignement du corps.
  • Le but : assouplir, nettoyer, libérer, débloquer et renforcer le corps.

4. Dharana : la concentration

  • Dharana signifie « qui tient, qui porte » ;
  • fixez votre pensée sur l’exécution de la posture, alors corps et mental, sont totalement centrés ;
  • concentrez-vous sur chaque détail de l’asana jusqu’à la réaliser avec fluidité ;
  • quand vous maîtrisez la posture, dirigez votre esprit sur les muscles en action, contractez juste ce qu’il faut tout en relaxant complètement le reste du corps (la langue aussi !) ;

5. Le pranayama : la respiration

  • le pranayama est le travail de la respiration. Prana est l’ «énergie vitale» et Yama se traduit par « contrôler ». Pranayama veut donc dire maîtriser le flux de l’énergie ;
  • le contrôle du souffle, c’est principalement l’expiration, l’inspiration venant par réflexe à sa suite ;
  • la respiration abdominale met en mouvement le diaphragme, qui monte et descend en rythme et aère la partie basse des poumons.
  • la respiration costale a un mouvement de soufflet et oxygène la partie moyenne des poumons.
  • la respiration claviculaire emplit d’air la partie supérieure des poumons ;
  • une respiration complète enchaîne avec fluidité ces trois types de respirations ;
  • la respiration ce n’est pas qu’un échange d’air, c’est aussi un échange sanguin.

Le but : le pranayama augmente l’apport d’oxygène et d’énergie à chaque cellule et accélère la combustion des toxines.

6. Shavasana : la relaxation

  • la relaxation, assis ou allongé, conclut une séance, mais peut se faire à tout autre moment ;
  • Elle est indissociable d’une respiration lente et profonde et peut s’accompagner de sons et de visualisations ;
  • Un relax total et profond, c’est s’abandonner à la vie, en toute simplicité.

Le but : entretenir ou retrouver le sommeil, l’équilibre du psychisme et du système nerveux.

7. Les mudras : le yoga des doigts

  • mudra signifie un « geste, un sceau ou un symbole ». Les mudras sont des positions symboliques des doigts que l’on retrouve dans beaucoup de postures au yoga ;
  • en Inde, ils sont intégrés dans la tradition et accompagnent la vie spirituelle de chacun ;
  • en stimulant des points sur les doigts, on stimule un organe ou une émotion qui y est liée.

Le but : booster des organes ou équilibrer le mental et l’émotionnel. Par exemple, mains face à face, le bout des doigts se touchant, ce geste que nous faisons parfois machinalement est un mudra qui aide à la concentration.

8. Om : la vibration primordiale

  • Om s’écrit aussi Aum ;
  • c’est le principal mantra. Un mantra est un son répété plusieurs fois ;
  • Aum est une syllabe sanskrite sacrée qui est, pour l’hindouisme et le Bouddhisme, la représentation du son originel de la création ;
  • il représente le cycle éternel de la vie ;
  • c’est un son qui crée de profondes vibrations pour celui qui l’émet ;
  • un bébé prononce ce son à sa naissance ;

Le but : il crée un état de calme et de bien-être en faisant vibrer la cage thoracique, puis les poumons, l’abdomen, les tissus profonds et la lymphe. Il augmente les échanges gazeux et circulatoires par un auto-massage.

9. Namasté

  • namasté est dit à la fin de chaque cours de yoga avant de quitter son tapis ;
  • c’est le salut indien, les mains jointes devant le chakra du cœur, la poitrine, yeux fermés ;
  • namasté veut dire : « je m’incline devant toi »;
  • on peut aussi le faire pour soi. C’est une forme de méditation ;
  • les deux mains jointes symbolisent le yoga par la réunion des deux énergies ;
  • Le but : c’est une façon de saluer la part divine qui réside en chacun de nous. C’est une interconnexion énergétique et une forme de méditation flash.

Découvrez les postures les plus courantes du yoga avec la montagne, la pince ou encore le cobra, et bien d’autres.

Le yoga, simple et complexe, est une activité corporelle autant que psychique. Voici quelques clés pour commencer à comprendre cet incroyable art de vivre.

A lire aussi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This