Les différents types de yogas, dynamiques ou doux

20 Avr 2020 | 0 commentaires

Vous voulez faire du yoga, c’est décidé. Améliorer sa condition physique, tout en développant sa force mentale et son équilibre psychique, il n’y a pas mieux. Mais comment choisir parmi tous ces différents types de yogas aux noms peu évocateurs de leur contenu ? Voici les clés pour déterminez s’il vaut mieux vous défouler sur un yoga dynamique ou profiter d’un yoga doux pour vous recentrer. Vous trouverez les principaux yogas, classés selon ce critère. Vous connaitrez ensuite les caractéristiques de chaque yoga pour faire le choix qui vous convient.

Les yogas dynamiques

Ce que vous voulez, c’est vous défouler, développer votre force, peut-être même de perdre quelques kilos. Dans cet élan plein de fougue, le yoga dynamique va vous taper dans l’œil. Il offre en effet l’avantage d’être suffisamment énergique, de sculpter la silhouette, d’allonger la ligne et d’aider à éliminer les toxines. Sachez cependant que la plupart des yogas dynamiques demandent une condition physique exempte de pathologhies cardiaques ou respiratoires, surtout si vous êtes sédentaire, car ce yoga demande une certaine endurance et un minimum de souplesse. Cela dépend du professeur et du niveau enseigné, mais réaliser un enchaînement de postures de yoga de manière rapide et fluide, demande aussi une certaine notion des asanas (postures de yogas) de bases et de la gestion du souffle. En dehors de ces mesures de précautions, pratiquer un yoga dynamique vous procurera un grand bonheur et de nombreux bienfaits, comme :

  • diminuer la tension artérielle ;
  • tonifier la circulation sanguine ;
  • éliminer les toxines et oxygéner le corps ;
  • améliorer la souplesse et l’équilibre ;
  • fortifier les muscles profonds et les articulations ;
  • favoriser une meilleure posture ;exercer sa concentration ;
  • relâcher les tensions physiques et psychiques ;
  • réduire le stress ;
  • booster son énergie et sa puissance.

Ashtanga Yoga

Ashtanga est un yoga aux origines ancestrales actualisées par Pattabhi Jois dans les années 70. On y développe toujours la même série d’asanas, évoluant de postures debout vers des postures assises. La respiration et le regard accompagnent le travail, qui se veut, au cours de la séance, de plus en plus rigoureux et précis.

Vinyasa Yoga

Vinyasa flow, dit-on aussi. C’est un yoga qui s’est développé dans les années 80. Les cours de vinyasa sont variés, ludiques et relativement athlétiques. On y porte une grande attention à l’alignement postural. L’enchaînement des asanas, mais aussi les mouvements de transitions entre les asanas, sont très travaillés, conférant aux mouvements une fluidité et une grâce très chorégraphique.

Power yoga

Le rocket yoga, comme on l’appelle aussi, a été créé par une Américaine, Beryl Birch Bendere, dans les années 80. Il mêle au yoga traditionnel du fitness et du Pilates et fonde sa pratique sur un enchaînement rythmé de postures inversées, de flexions arrières et d’ouverture des hanches. Le toute sur un fond musical très présent assez jazzy ou soul.

Bikram Yoga

Bikram Choudhury est à l’origine de ce yoga développé il y a une trentaine d’années. Il consiste à enchaîner les 26 même postures dans une salle chauffée à 40 ° C, pour favoriser un étirement plus profond et limiter les déchirures.

Les yogas doux

Vous avez à cœur d’améliorer votre hygiène de vie, ou de gagner en souplesse et en énergie. Vous rêvez de vous relaxer et de relâcher toutes les tensions dans une ambiance sereine. Vous avez décidé de vous mettre à la méditation. Vous êtes un hyper-actif sur les nerfs, un insomniaque ou un anxieux qui souhaite canaliser ses émotions, le yoga calme est pour vous. Il vous comblera aussi si vous voulez approfondir votre vie intérieure ou développer la connaissance de votre corps. Un type de yoga plus lent est en outre adapté aux femmes enceintes, aux handicapés ou aux personnes en rééducation. Voici les bénéfices de la pratique d’un yoga doux :

  • recharger l’énergie vitale ;
  • tonifier et muscler le corps ;
  • soulager les maux de dos;
  • stimuler les fonctions digestives ;
  • gagner en vitalité et en concentration ;
  • calmer le système nerveux ;
  • améliorer le sommeil ;
  • réduire la pression artérielle ;
  • renforcer le système immunitaire ;
  • améliorer la circulation sanguine ;
  • affiner la coordination.

Kundalini Yoga

La kundalini signifie la « puissance créatrice de la vie ». Ce yoga plutôt intériorisé a pour but de « libérer la kundalini » par la pratique physique autant qu’énergétique. En général, le professeur choisit un thème par cours et l’articule autour d’exercices posturaux, respiratoires et méditatifs, mais aussi autour de bandhas (contractions abdominales), de mudras (postures des doigts) de chants ou de mantras.

Yin yoga

La spécificité du yin yoga est la pratique de postures statiques soutenues par des accessoires, comme des sangles, des briques ou des coussins. Une longue immobilité et une forte concentration sont nécessaires, il faut donc une certaine expérience des postures pour pratiquer le yoga yin.

Le Hatha Yoga

Le hatha yoga, du sanskrit « yoga d’effort » demande peu de pré-requis. C’est le plus populaire des yogas en Occident. Il combine méditation, maîtrise du souffle et exercices de postures autour de l’étirement.

Anusara yoga

Créé en 1997 par John Friend, anusara peut se traduire par « suivre le flot de la grâce et du cœur » . Méditatif et poétique, il se fonde sur l’ouverture du cœur et insiste sur le travail délié et harmonieux du haut du corps et l’alignement de la colonne vertébrale.

Yoga Nidra

Le yoga nidra est millénaire, mais c’est Swami Sahyananda qui l’a instauré en 1962. Il vise la relaxation couchée et le contrôle le plus total du corps par l’esprit. Son autre nom, « yoga du sommeil » vient de l’état semi-conscient et méditatif que ce yoga induit.

Lyengar Yoga

Le lyengar est dit aussi yoga de restauration. Développé par B.K.S. Iyengar, son objectif est de soulager les tensions dues aux pathologies physiques en s’aidant de nombreux accessoires (chaises, sangles, briques, zafu, etc. ). Il se pratique en position couchée, dans la lenteur et sous une lumière douce et réconfortante. Les asanas sont subtils, tenus sur une inclinaison de 45 degrés, et ce pendant parfois 25 minutes.

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix. Vous hésitez encore ? Vous voulez en savoir plus sur cette pratique ?  Peut-être voulez-vous découvrir d’autres bienfaits de cette discipline et ce que le yoga peut changer dans votre vie ? Découvrez aussi 9 clés pour mieux comprendre le yoga

Kundalini, Bikram, Ashtanga, Vinyasa, ce sont différents yogas, tous subtilement différents. Découvrez-les en détail, ainsi que d’autres.

A lire aussi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This