Une jolie silhouette avec le yoga | 4 postures brûle-graisse incontournables

29 Juin 2020 | 0 commentaires

Vous visez une perte de poids efficace et cherchez des solutions  pour vous aider à atteindre une silhouette idéale ? La pratique du yoga, associé à un bon équilibre alimentaire, galbe le corps et aide à gérer le stress et les pulsions alimentaires. De plus, certains exercices de yoga agissent énergiquement contre les capitons rebelles. Vous avez ainsi le combo gagnant pour arborer une silhouette ferme, svelte et souple et un moral en béton. Suivez le pas à pas de ces 4 postures de yoga brûle-graisse pour booster le métabolisme. Et suivez les conseils pour en augmenter encore l’effet sur le déstockage.

Comment le yoga agit sur la silhouette ?

Cette discipline millénaire va faire pencher la balance en faveur de votre perte de poids en agissant conjointement sur votre musculature, votre système circulatoire et lymphatique et votre mental.

L’action des postures de yoga sur l’amélioration de la silhouette

La pratique du yoga assouplit le corps et délie les articulations. Le travail sur l’alignement postural renforce le dos, élance la silhouette et raffermit votre maintien : à vous le port altier et la démarche fluide. Par un effet de gainage les asanas (postures) sculptent la silhouette et la tonifie. La circulation du sang et de la lymphe, stimulées, vont favoriser l’élimination des toxines et l’amélioration de la peau d’orange. Les flexions et les extensions activent les glandes endocrines, participant ainsi à la régulation du métabolisme.

L’effet du yoga sur la gestion de l’humeur

Le yoga étend son action au niveau émotionnel et mental. Tout d’abord, le fait de pratiquer régulièrement une discipline qui valorise l’écoute et le respect de soi, amène à porter un regard bienveillant envers soi-même, à s’accepter et à s’aimer. Ensuite, les postures, mais aussi le contrôle de la respiration sont reconnu pour leurs bienfaits sur l’humeur. Le yoga apaise, équilibre et aide à gérer ses émotions. Il aide à maîtriser les pulsions alimentaires et améliorer la qualité du sommeil, ces deux éléments étant primordial pour un objectif de perte de poids.

Les 4 postures brûle-graisse

1. Paripurna-navâsana, la posture du bateau 

La posture du bateau agit sur les glandes hormonales et le système digestif. C’est une asana tonifiante, qui augmente la température corporelle par un afflux d’adrénaline. De ce fait, elle augmente le métabolisme et accélère l’élimination des toxines, en particulier les dépôts graisseux autour de la taille et sur le ventre. Paripurna-navâsana renforce la sangle abdominale et les muscles dorsaux :

  • allongé sur le dos, jambes tendues et pieds joints, engagez le périnée et rentrez le ventre ;
  • inspirez et levez vos jambes tendues ;
  • tendez les bras, levez le haut du corps ;
  • le but est de former un V solide avec votre corps, votre coccyx en formant la pointe ;
  • posez vos mains derrière les genoux si vous voulez, le temps de trouver votre équilibre sur vos fesses ;
  • lâchez les mains et placez-les de chaque côté des jambes tendues (ou pliez les genoux à angle droit) ;
  • le dos est droit, les abdominaux engagés et le périnée contracté ;
  • respirez naturellement et fixez votre regard sur vos pieds ;
  • maintenez 30 secondes minimum ou faites-le en dynamique 4 ou 5 fois, en tenant 15 secondes et en relâchant 15 secondes ;
  • expirez pour quitter la posture.

2. Purvottanasana, la planche inversée

La planche inversée réveille les muscles profonds et favorise un bon alignement vertébral, pour un corps élancé et tonique. C’est aussi une posture de yoga pour renforcer la sangle abdominale, surtout le transverse, qui fait la taille fine et ventre plat. Purvottanasana tonifie en plus l’arrière des bras (qui peu sollicité, a une fâcheuse tendance à blobloter !) :

  • assis sur votre tapis, jambes tendues, les orteils droit et gauche collés ;
  • posez vos mains derrière vous paumes à plat, doigts écartés et dirigés vers les fessiers, inspirez ;
  • expirez, rentrez le ventre ;
  • contractez les fessiers, et soulevez-les en vous maintenant droit, épaules loin des oreilles ;
  • vous devez former une planche rectiligne tenue sur les talons et les mains ;
  • maintenez le regard fixé au ciel ;
  • prenez 5 respirations profondes.

3. Utkatasana, la posture de la chaise

La chaise yogique s’appelle aussi la posture puissante. C’est une asana de gainage de tout le corps, souveraine pour vous assurer une stabilité en béton et un maintien de danseur. Cet « étirement en accroupi » est la voie royale pour des cuisses de gazelle, des fesses rebondies et un ventre plat. Pensez y associer une contraction légère du périnée pour donner plus de force à la posture. Utkatasana efface les tensions en détendant le diaphragme par un étirement de la poitrine. C’est aussi une belle ouverture du cœur (symbolique, rassurez-vous !) pour favoriser l’énergie positive et l’amour de soi :

  • debout mains le long du corps, épaules basses, pieds bien à plat, dans l’alignement des hanches ;
  • inspirez et étirez les mains au plafond, face à face ;
  • absorbez votre nombril vers le dos ;
  • expirez et imaginez que vous vous asseyez sur un siège un peu loin de vous, vous étirant en même temps comme pour toucher le plafond du bout des doigts ;
  • les cuisses sont parallèles au sol, les jambes à angle droit, le dos est vertical ;
  • portez tout votre poids dans vos talons;
  • gardez cet équilibre le temps de cinq respirations minimum.

4. Dhanurasana, la posture de l’arc

La posture de l’arc est magique pour stimuler profondément la sphère digestive. Dhanurasana par une espèce d’inversion de la posture assise, rééquilibre les forces musculaires, allonge et redonne ses proportions au galbe corporel. Dans la partie antérieure, les quadriceps sont affinés et le ventre étiré. Dans la partie postérieure, les fessiers et les ischions jambiers sont énergiquement renforcés :

  • allongé sur le ventre, jambes tendues, bras le long du corps ;
  • pliez les genoux, attrapez doucement vos chevilles avec vos mains ;
  • inspirez en levant la tête et arquez-vous vers l’arrière, soulevez les cuisses, si possible ;
  • si vous le pouvez, balancez-vous maintenant d’avant en arrière. Massage ventre plat assuré ;
  • quittez l’asana en expirant et relâchez quelques secondes couché sur le dos.

Comment augmenter les effets des postures de yoga ?

Quelques techniques peuvent encore approfondir les bénéfices des asanas. Ainsi, la contraction du périnée est un des trois bandha qui permettent d’amplifier le drainage du corps et de booster l’élimination des dechets. Voici d’autres actions qui vont développer tout le potentiel de vos exercices.

Se concentrer dans sa posture de yoga pour libérer son potentiel

Pratiquez au calme et soyez sûr de ne pas être dérangé. Engagez votre corps et votre esprit tout entier dans l’accomplissement de l’asana. C’est avec toute cette attention bienveillante que vous saurez la puissance et l’amplitude qui vous est permise par votre corps. En tirant ainsi profit de votre potentiel, vous ne pouvez pas vous faire mal. Si vous êtes distrait ou agité, faites quelques lentes respirations dans l’immobilité et revenez à la posture.

Respirer pour faire circuler l’énergie

La respiration en conscience ou pranayama fait partie intégrante des exercices yogiques. Les mouvements d’extension, en ouverture du corps, s’accompagnent systématiquement d’une lente inspiration. Les mouvements de flexion, en fermeture du corps, se font en expirant. Le pranayama stimule les échanges gazeux et sanguins de l’organisme, c’est la source de votre vitalité. Si vous n’êtes pas familier du yoga, apprivoiser d’abord la posture sans vous soucier de la respiration. Vous trouverez petit à petit le rythme respiratoire qui y est associé.

Visualiser l’asana pour plus de force et de précision

Utilisez la visualisation pour perfectionner la réalisation de votre asana. Une équipe de chercheurs de l’université de l’Ohio a en effet constaté qu’imaginer un exercice physique provoque physiquement la stimulation des muscles, comme si le mouvement était réel. En pratique : les yeux fermés, dans votre imagination vivez le mouvement avec tous les détails. Cela sera plus efficace si vous avez vécu le mouvement au moins une fois dans votre corps auparavant. Puis, exécutez-vous tout en visualisant encore. Utilisez votre vision imaginaire pour pénétrer votre squelette, vos organes, vos muscles en contraction et en extension, le sang qui afflue et reflue. Votre posture sera plus précise, votre organisme plus engagé et les effets sur votre silhouette seront plus profonds et durables.

Conseils supplémentaires pour votre séance brûle-graisse Échauffez-vous avant votre séance, en faisant une esquisse de la posture, ou mieux, quelques salutations au soleil. Faites ces exercices chaque jour, prenez plaisir et vous tiendrez votre objectif. D’autres asanas brûle-graisse à essayer : le cobra, le chien tête en bas et la flexion avant. Enfin, découvrez les puissants effets brûle-graisse de 3 respirations de yoga.

Conseils supplémentaires pour votre séance brûle-graisse

Échauffez-vous avant votre séance, en faisant une esquisse de la posture, ou mieux, quelques salutations au soleil. Faites ces exercices chaque jour, prenez plaisir et vous tiendrez votre objectif.

D’autres asanas brûle-graisse à essayer : le cobra, le chien tête en bas et la flexion avant. Enfin, découvrez les puissants effets brûle-graisse de 3 respirations de yoga.

A lire aussi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This