Le Yoga pour un Ventre Plat | 9 Postures Spécial Abdos en Béton

17 Août 2020 | 0 commentaires

La première vertu du yoga, c’est vrai, est d’harmoniser le corps et l’esprit. Mais il peut être un allié de choix pour  obtenir un ventre plat. Pratiquées assidûment, les exercices proposés ici, tout exprès pour votre silhouette, agissent en synergie. D’abord, les postures d’équilibre et de gainage vous font  la sangle abdominale tonique et affinent la taille. Ensuite, les exercices de flexion et d’étirement effacent le petit ventre rond en favorisant une bonne digestion. Les postures dynamiques quant à elles, boostent  le métabolisme et le brûlage des graisses. C’est pas un beau petit programme spécial abdos en béton, ça ?

Une séance de yoga ventre plat qui marche

Commençons par quelques conseils pour obtenir les meilleurs résultats sur vos capitons lors de votre séance :

  • vous allez travailler sur toute la zone de la sphère digestive. Faut-il préciser que vous devez obligatoirement avoir l’estomac vide ? De plus, sachez que l’effet brûle-graisse sur le ventre est particulièrement intense lorsque vous vous dépensez à jeun ;
  • pour vous préparer à vos postures spécial abdominaux, prenez un peu de temps pour en informer votre corps. Debout, les yeux fermés, respirez doucement et profondément. Relâchez les épaules et le dos à chaque expiration, puis faites 4 ou 5 respirations abdominales pour concentrer votre esprit sur cette zone. Pratiquez cela aussi entre les postures et à n’importe quel moment, comme ancrage si vous sentez votre attention dériver ;
  • maintenez chaque asana (posture de yoga) 10 à 20 secondes et répétez-le 3 à 5 fois.

Les postures de yoga qui font perdre du ventre

Ces asanas, par l’effet de flexion ou d’ouverture massent profondément les organes digestifs. Cela stimule la digestion et l’évacuation des gaz et des matières coincés dans le gros intestin. Pas glamour, mais adieu constipation et ballonnements et vive le ventre plat !

1. Pavanamukthasana, la Libération des Vents

Le nom de cet asana parle de lui-même, n’est-ce-pas ? Il libère le côlon et tonifie les muscles du ventre. Il étire les lombaires, assure un meilleur maintien dorsal, ce qui permet d’effacer la courbure exagérée qui pousse le ventre en avant.

Couché sur le dos, bras le long du corps, tendez les pieds et joignez les talons. Expirez en pliant les genoux que vous amenez contre votre poitrine. Serrez bien vos cuisses contre l’abdomen, dos relâché. Inspirez et amenez le menton vers les genoux. Maintenez la position en respirant profondément.

2. Dhanurasana, la Posture de l’Arc

En plus d’étirer fortement le grand droit, dhanurasana augmente le métabolisme. La pression abdominale décongestionne le foie et les reins, stimulant les échanges sanguins et gazeux. Bye, bye, cellulite !

Étendu sur le ventre, front au sol, épaules éloignées des oreilles, basculez le bassin vers le sol pour protéger vos lombaires. Engagez vos fessiers, puis soulevez vos pieds, en pliant les genoux. Vos deux gros orteils se touchent, vous assurant ainsi un bon alignement. Empoignez vos chevilles par l’extérieur, épaules vers l’arrière, nuque dans le prolongement du dos, pour former un arc. Ne tirez pas sur les bras. Décollez au maximum les cuisses et le pubis pour reposer sur l’abdomen. Restez ainsi ou balancez-vous doucement d’avant en arrière pour accentuer le massage du ventre. Pour sortir, expirez en ramenant lentement votre corps en position initiale.

3. Ardha-setu-bandhâsana, le Demi-Pont

Cette posture d’inversion stimule la circulation dans les organes digestifs et dans les jambes. Elle prévient la cellulite.

Allongé, dos plaqué au sol, genoux pliés et pieds à plat à la largeur du bassin, bras le long du corps, paumes tournées vers le sol. Inspirez en rentrant le coccyx puis levez le bassin et décollez le dos du tapis, vertèbre après vertèbre, jusqu’aux épaules. Respirez quelques secondes dans ardha-setu-bandhâsana, puis en appui sur les coudes, accentuez la levée en posant les mains sur la taille. Expirez en contractant l’abdomen et le périnée. Maintenez la posture en respirant lentement. Enfin ramenez le dos au sol vertèbre après vertèbre jusqu’au coccyx, en expirant.

Les asanas qui raffermissent la sangle abdominale

Les postures suivantes vont gainer et renforcer et les muscles abdominaux profonds, entraînant de ce fait une réduction de la graisse ventrale et une bonne répartition des forces du corps. Résultat : une silhouette tonique et bien équilibrée.

4. Kumbhakasana, la planche

Cette posture est d’une efficacité redoutable contre les bourrelets du tour de taille.

A quatre pattes, paumes de mains sous les épaules et genoux sous les hanches, étirez en arrière une jambe après l’autre. Allongez bien la nuque et poussez les talons vers l’arrière. Tout le corps est engagé et forme une ligne droite des chevilles à la tête. Maintenez tout en respirant calmement. Si la posture vous est difficile, exécutez-la les genoux au sol, pour commencer.

5. Vasishtâsana, la posture de la planche latérale

La nécessité de maintenir l’équilibre dans cette position précaire, renforce le grand droit et stimule les obliques.

Toujours gainé, basculez votre corps sur le côté, regard vers le sol. Puis tendez le bras opposé vers le ciel et regardez-le. Pour bien gainer les obliques, soulever légèrement les hanches vers le plafond. Maintenez puis répétez l’exercice de l’autre côté.

6. Ardha Purvottanasana, la posture de la table

Non, on n’a pas dit « à table ! . On reste en fait dans le concept de la planche, car c’est le top pour un ventre plat et ferme. Avec cette posture, vous aurez ainsi fait le tour de la sangle abdominale : abdos en béton garantis !

Allongez-vous à plat dos, genoux pliés, bras le long du corps et mains à plat sur le sol. Soulevez le bassin et formez une ligne droite des talons jusqu’au sommet de la tête. Vous êtes donc cette fois, tourné vers le ciel. Maintenez en respirant.

Les positions yogiques qui brûlent les graisses

Pour brûler les graisses abdominales, en dehors d’une alimentation adéquate, rien ne vaut une bonne dépense d’énergie à jeun. Ces exercices d’équilibre activent les échanges, augmentent le métabolisme et favorisent l’évacuation des toxines.

7. Ardha Sirsanasana, la posture du dauphin

Cette pose inversée a une action extraordinaire sur votre sangle abdominale, contractée et tonifiée au maximum, pendant que la circulation sanguine est stimulée.

À quatre pattes, posez les avant-bras sur le tapis. Levez le bassin et tendez les jambes, épaules loin des oreilles, sans changer vos appuis. C’est la posture statique. En dynamique, elle fait un malheur à la vilaine graisse : passez à la posture de la planche, toujours sans bouger vos appuis, et alterner ainsi plusieurs fois.

8. Sarvangâsana, la posture de la chandelle

La chandelle est une posture d’inversion et d’équilibre. En plus d’un effet de puissant renforcement musculaire de tout le corps, elle stimule la circulation de la lymphe et du sang et draine les toxines.

Allongé sur le dos, lombaires plaquées sur le tapis, pliez les genoux et levez lentement les jambes à la verticale, pieds joints sans les tendre. Contractez les abdominaux et levez doucement et sans à-coups le bassin puis le tronc le plus haut possible vers le ciel, en vous aidant des mains, les bras posés au sol. Le but est d’amener le corps à la verticale, en appui sur les épaules. La nuque est longue et le menton touche le sternum. Relâcher tous les muscles qui ne sont pas nécessaires à l’équilibre. Quittez la posture en déroulant doucement la colonne vertébrale, pour finir par le sacrum.

9. Parivritta Parsvakonasana, la posture du grand-angle retourné

Cette torsion travaille les obliques en profondeur, pour une taille de guêpe. Le maintien de la posture en contraction tout en gardant la souplesse améliore la résistance physique et augmente la dépense calorique.

Faites un grand pas en avant avec la jambe droite et pliez-la à 90 °C, jambe arrière tendue, sur les orteils ou à plat. Tournez le tronc à droite et passez le bras gauche à l’extérieur de la jambe droite. Tenez la posture.

Ces postures de yoga spéciales abdos se font un jour sur deux, par exemple. Pensez à vous hydrater après votre séance. Soyez également attentif à votre respiration : d’une part, vous ferez mieux les postures, car plus concentré, et d’autre part, vous facilitez l’évacuation des toxines. Pour booster l’effet brûle-graisse, ajoutez l’effet remarquable d’une, de deux ou même trois respirations brûle-graisse à votre séance. Parce que ce ventre finira plat et ferme, un point c’est tout ! Et si vous voulez en profiter pour affiner tout le corps, c’est ici.

Comment le yoga peut aider à retrouver un ventre plat ? Grâce aux postures de yoga qui drainent les toxines, celles qui gainent et celles qui réduisent les graisses abdominales.

A lire aussi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This