Yoga Mudra, le Yoga des Doigts pour se sentir mieux

7 Déc 2020 | 0 commentaires

Dans la pratique du yoga, le yoga mudra est une gestuelle codifiée des doigts qui aide à soulager les troubles physiques ou émotionnels du quotidien. Ces postures élégantes des mains existent depuis des millénaires dans la civilisation hindoue pour leur fonction sacrée, symbolique et thérapeutique. Dans la pratique du yoga, les mudras des doigts ont l’objectif d’activer la circulation de l’énergie vitale dans tout le corps. Appliquez ces exercices de yoga faciles et discrets pour vous faire le cadeau de leurs effets positifs à tout moment de la journée.

Le yoga des doigts, qu’est-ce donc ?

Mudra veut dire “signe” ou” sceau” en sanskrit et renvoie au terme ‘sceller”. Le yoga des doigts comporte plusieurs mudras. Cette pratique hindoue, vieille de 3 000 ans se retrouve dans  l’art, comme la danse ou la statuaire des divinités, où le mudra des mains est un mode d’expression ; il traduit un sentiment ou une indication symbolique. En yoga, c’est un moyen de poser une intention dans le corps et dans l’esprit.

L’énergie au bout des doigts

En occident, on considère que les terminaisons nerveuses situées au bout des doigts sont en connexion avec une zone très étendue du cerveau. Dans la tradition hindoue, le corps est sillonné de canaux énergétiques qui débutent ou se terminent au bout des doigts aussi. Ces canaux sont en relation avec les chakras et il y circule le prana, le souffle vital. Agir consciemment sur les doigts, c’est se mettre en lien direct avec son système énergétique.

 

Pratiquer une mudra pendant environ cinq minutes peut avoir des effets immédiats, comme un apaisement ou une stimulation, une sensation de chaleur, des picotements dans les mains, une respiration plus fluide et des idées plus claires. Accompli de manière régulière, durant 21 jours par exemple, un yoga mudra a des effets physiologiques et psychologiques profonds et durables.

Cinq doigts pour cinq éléments

Chaque doigt est en lien avec un chakra et renvoie à un élément et à des qualités :

  • le pouce correspond au feu, au chakra du plexus solaire et à l’énergie physique ;
  • l’index est associé à l’air, au chakra du cœur et à la créativité et à la réflexion ;
  • le majeur se relie à l’éther, au chakra de la gorge et au spirituel ;
  • l’annulaire est lié à la terre, au chakra racine et se rapporte au matériel ;
  • l’auriculaire se réfère à l’eau, au chakra sacré et concerne le relationnel.

Les différentes positions et contacts entre les doigts forment naturellement une collaboration synergique avec  les chakras et les éléments.

À quoi servent les postures de yoga mudra 

Cette pratique peut accompagner les postures, la méditation, la relaxation ou la respiration. Dans ce contexte, elle renforce leurs bienfaits en canalisant le prana de manière ciblée. Le mudra des doigts permet aussi de sceller une intention dans le corps et/ou dans l’esprit. L’objectif peut-être d’apaiser les troubles du quotidien, de venir en support d’un traitement thérapeutique. Bref de canaliser au mieux les énergies dans l’optique de :

  • se détendre ;
  • se protéger ;
  • se concentrer ;
  • amplifier son champ énergétique ; 
  • équilibrer son humeur ;
  • calmer la douleur ;
  • ancrer son objectif ;
  • prendre du recul ;
  • se ressourcer.

Comment pratiquer les mudrās des mains ?

Facile à reproduire et à retenir, le yoga des doigts est accessible à tout débutant, notamment les postures proposées ci-dessous. Il se réalise n’importe où et n’importe quand, pour peu qu’on ait cinq minutes de tranquillité et de solitude devant soi. On pratique debout ou assis, avant le repas, avant de s’endormir ou au réveil et selon les circonstances, au cours d’une promenade, dans une file d’attente, dans les transports en commun, avant un rendez-vous, etc.

 

  1. Choisissez le mudra qui vous parle le plus, intuitivement. Installez-vous à votre aise sur un coussin ou une couverture pliée. 
  2. Comme toujours au yoga, on prête attention à sa posture : alignez bien votre colonne et étirez-vous de la nuque au sacrum. 
  3. Recentrez le corps et l’esprit par quelques respirations profondes par le nez. Enfin, secouez légèrement les mains pour activer leur énergie. 
  4. Procédez par une pression douce des doigts tout en concentrant votre attention sur votre objectif et sur le sens du mudra. 
  5. Vous pouvez aussi activer plus profondément le contact des doigts : appuyez légèrement à l’expiration pour plus de détente ou à l’inspiration pour une stimulation. 
  6. Évitez de faire plus de trois mudras dans la même journée, pour ne pas dissiper les effets par excès.

Les postures de mudras des doigts

Anjali Mudra

Joignez les mains en prière devant le plexus, où se situe le chakra du cœur.

C’est le geste de salut et de remerciement oriental, qui célèbre (anjali signifie “célébrer”) le divin en soi. Il s’accompagne alors du mantra namasté. La jonction des deux mains facilite la coordination des hémisphères droit et gauche du cerveau. Cette mudrā permet d’affûter l’esprit et de se mettre à l’écoute de son être profond : parfaite pour aider à prendre des décisions.

Chin mudra et jnana mudra

L’index se met en contact avec le pouce pour former un cercle. Les autres doigts sont tendus.
L’index symbolise l’âme individuelle et le pouce la conscience cosmique. Cette posture empêche la dissipation de la pensée et favorise le sommeil, la concentration, l’endurance et la mémoire. En dirigeant la paume vers le ciel (Jnana mudra) on s’ouvre à l’Univers ; paume vers la terre (chin mudra), on s’ouvre à soi.

Prana mudra

Le pouce tient  l’annulaire et l’auriculaire dans la paume. L’index et le majeur reste tendus. 
Énergisante , prana mudra agit sur les troubles du sommeil et les problèmes oculaires.

Lotus mudra

Joignez les mains devant votre poitrine. Gardez les pouces et les auriculaires joints et écartez les doigts du milieu, comme un lotus qui s’ouvre.

Padma mudra, c’est son autre nom, développe le sentiment d’ouverture, de bienveillance et d’optimisme.

Shunya ou Shuni mudra

Sur chaque main, le majeur et le pouce se rejoignent en cercle, tandis que les autres doigts restent tendus.

C’est le mudra idéal pour la méditation. Il apaise le corps et l’esprit. Il développe l’intuition.

Dhyana mudra

Posez la main gauche dans la main droite. Les paumes sont en coupe, tournées vers le ciel, en position d’ouverture et d’accueil. Les bouts des pouces sont en contact. 

La forme en creux créée par les mains, mais aussi par les bras invite à faire une pause, à calmer le mental. A ne penser à rien. C’est la posture de Bouddha sous son arbre.

Shankh mudra

Enfermez le pouce droit sans le serrer dans la main gauche, tandis que les doigts de la main droite rejoignent le pouce gauche.

Il soulage les inflammations de la gorge et stimule la circulation sanguine.

Yoni mudra

Joindre les index et les pouces des deux mains pour former un triangle, que vous posez à plat au niveau de votre nombril.

Dit aussi « mudra du féminin », yoni (qui se traduit par “utérus”) connecte à l’énergie féminine. Il stimule la fertilité, soulage les menstruations douloureuses, favorise la stabilité.

Découvrez les bienfaits et la puissance du Mudra des Doigts pour diriger votre énergie et réguler vos émotions à travers des exercices simples.

Mushti Mudra

Posez les mains sur les cuisses, paumes vers le haut. Fermez les poings, pouce par-dessus les autres doigts. Les épaules sont détendues.

Geste primal de colère, mushi exécuté consciemment permet d’expulser les émotions rentrées, les ruminations. Il aide à la cicatrisation et à la digestion.

À expérimenter

Ces mudras forment une association puissante avec les verrous énergétiques, les bandhas.

A lire aussi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This